samedi 9 novembre 2013

Une dyspnée chronique avec un souffle cardiaque

Monsieur B., 43 ans, est hospitalisé en janvier 1996 pour dyspnée.
Antécédents
Colique néphrétique en 1990. Pas de facteur de risque cardiovasculaire. Porteur d'un souffle cardiaque depuis l'âge de 9 ans.
Histoire de la maladie : depuis un an, apparition d'une dyspnée (classe II de la NYHA), variable d'un jour à l'autre.
Examen clinique : Souffle holodiastolique 2 à 3/6° du bord gauche du sternum avec roulement diastolique apexien et souffle systolique d'accompagnement. Pas de signe d'insuffisance cardiaque droite ni gauche. Les pouls sont amples, la tension artérielle à 150/45 mmHg, apyrexie. Le reste de l'examen est normal.
ECG : hypertrophie ventriculaire gauche de type diastolique.

1. Le malade est classe II pour la NYHA. Rappelez les différents stades de cette classification.

2. Interprétez l'iconographie fournie.

Dossiers de cardiologie

3. Quel bilan paraclinique allez-vous prescrire afin d'évaluer précisément la cardiopathie responsable et sa sévérité ?

4. Qu'attendez-vous d'une échographie cardiaque ?

5. Le cathétérisme droit montre: Index cardiaque : 3 I/min/m 2 ; Pression moyenne dans l'OD : 2 mmHg ;
VD : systolique: 25 mmHg, télédiastolique : 2 mmHg ;
AP : systolique: 25 mmHg, diastolique: 9 mmHg, moyenne: 13 mmHg ;
Capillaire pulmonaire: moyenne: 5 mmHg ;
VG : systolique: 148 mmHg, télédiastolique : 9 mmHg.
Pression aortique : systolique : 150 mmHg, diastolique : 50 mmHg
Quelle est votre interprétation ?

6. Quels sont, chez ce malade, les signes cliniques témoignant d'une forme évoluée de cette pathologie ?



-->


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire