samedi 31 août 2013

Diarrhée sous les tropiques...

Un jeune homme de 28 ans vous consulte au retour d'un voyage de 10 jours au Mozambique pour l'apparition récente d'une diarrhée liquide non glairo-sanglante .associée à des douleurs abdominales à type de crampes et des signes de déshydratation modérée sans fièvre.
Des symptômes identiques sont survenus sur place chez 2 amis pour qui un médecin local avait prescrit du chloramphenicol, 50 mg/kg/j pendant 15 jours, en l'absence de tout bilan étiologique.


1. Que pensez-vous de cette prescription ? Ce traitement doit-il être mené à son terme, sachant que sa tolérance semble bonne et que les symptômes digestifs se sont amendés en 48 heures ?

2. Vous évoquez le diagnostic de "diarrhée du voyageur". Quel est l'autre nom, plus exotique, de cette entité ? Quel est le pathogène en cause et le principal mécanisme physiopathologique ?

3. Quels renseignements pourraient vous apporter l'examen direct des selles et la coproculture dans ce contexte ?

4. Quel traitement prescrivez-vous à votre patient ?

5. S'il avait présenté des myalgies et des courbatures, vous auriez évoqué un pathogène plus fréquemment impliqué chez les enfants. Lequel ?

6. Deux jours plus tard, la diarrhée devient sanglante, glaireuse, et apparaît une fièvre à 38,5 °C bien tolérée. Quels examens prescrivez-vous alors ?

-->


0 commentaires :

Enregistrer un commentaire